Accueil   Rechercher   Fans

Emploi Informatique  Serveurs  Le Blog

 
 
Bienvenue :-)Il y a 1 camarades en ligneNous sommes le
 
 
Sondage
Que pensez vous de la loi HADOPI ?

C'est nul et j'm'en fous !
Plutot contre, ça ne fera pas bouger les choses
Ni pour, ni contre !
Favorable, ça va entraîner un baisse du piratage
Très Favorable, ça ne peux que faire du bien



Résultats
Sondages

Votes: 332
Commentaires: 0


Partenaires

Le Forum des Boulets. Humour, news insolites, tchatche, musée du boulet, chat IRC, jeux flash, quiz divers et bien plus encore...

Lelombrik.Net

Lesjeudis.com

L'association Canal-PC


Page des partenaires



Pub


X 3




Page: 1/5


Test Démo(s) Capture(s) Vidéo(s) Patch(s)



X3 : Réunion est un jeu peu commun si bien que peu de monde le connais, pourtant il fait preuve d'une richesse incroyable et présente des aspects captivants pour tous.





Petit frère de X2 : The Threat, X3 : Réunion devait être à l'origine une extension de X2, mais devant la forte demande de nouveau contenu des joueurs, Egosoft à décidé de faire un jeu complet. Nous avons donc eu le droit à X3, peu de personnes vont tilter à la vue de ce nom tellement il est peu connu, cependant se sont les jeux les moins attendus qui créent souvent les meilleurs surprises.



Posons les fondations, X3 est un jeu de simulation spatiale où vous devez traiter tous les points. Vous pouvez aussi bien devenir un guerrier sans pitié qu'un commerçant prolifique, à votre disposition pas moins d'une centaine de vaisseaux qui vont vous permettre de parvenir à votre but. X3 n'est pas un jeu pour les arrivistes, il faut du cran pour s'y plonger tant la difficultés est présente, il y a tellement de possibilité qu'après environ 5 jours de jeu cumulés je découvre encore des choses. Ne comptez pas maîtriser les rudiments avant une bonne dizaine d'heure de jeu.







Ce qui frappe dans X3 se sont les graphismes, vraiment soignés et détaillés, cependant le jeu est très gourmand en ressource, certains secteurs sont si chargé en vaisseau qu'il vous feront facilement chuter sous le minimum jouable tant le jeu est exigent. Les grandes batailles aussi vous feront perdre beaucoup de FPS, surtout quand tout le monde tire en même temps, par contre vous aurez le droit à un joli feu d'artifice pour vous consoler. Bien que gourmand la subtilité des graphismes vous feront un peu oublier les FPS perdus, rassurez vous même à 19 FPS je n'ai aucun soucis pour jouer.







La bande son est elle magnifique, les musiques sont envoûtantes et si nombreuses qu'elle ne vous lasserons pas de si tôt. Les bruits des vaisseaux sont de bonnes qualité bien qu'un peu rébarbatifs, et les armes tirent bien leur épingles du jeu malgré un petit coté "jouet d'enfant". En revanche les cinématiques sont la plus abominable chose du jeu, les voix ne sont pas synchrones, on a des médias en basse résolutions si bien que l'on peut compter les pixels sur les doigts de la mains et pour couronné le tout elles ont la fâcheuse tendance s'arrêter en plein milieu d'un dialogue, bref, le gros point noir du jeu, heureusement qu'elles sont brèves et peu nombreuses.







Pour contrer les pâles cinématiques, nous avons le droit à un gameplay immersif et quasi sans limites, le jeu vous autorise presque tous, monter une flotte de guerre et tout détruire, construire un empire commerciale et dominer l'économie du jeu, jouer les pirates en terrorisant les axes commerciaux majeurs ou encore travailler comme taxi. De plus de nombreux scripts sont disponible sur le site officiel afin d'enrichir encore plus l'univers et tout ceci gratuitement. De plus X3 est totalement dynamique, vous n'êtes pas seul dans l'univers donc si vous repérez un bon filon commerciale mais que quelqu’un arrive avant vous, vous n'avez plus qu'a rechercher quelque chose d'autre. On regrettera le fait de ne pas pouvoir monter son empire sur Internet, le jeu est uniquement jouable en solo.





Pour ce qui est de la durée de vie, elle est énorme, le jeu est presque interminable, outre le scénario qui vous prendra quelques heures tout au plus, vous avez ensuite tout le loisir de continuer votre vie dans l'univers, il y a toujours quelques chose à faire. Pour prolonger encore plus cette expérience, 3 niveaux de difficulté s'offrent à vous ainsi que 2 scénario annexes qui vous plongeront dans des rôles tout aussi imprévisibles que passionnants. X3 parie donc sur une durée de vie incommensurable pour palier à ses quelques défauts.

Pour ce qui est de l'IA nous avons un jeu totalement dynamique qui relance l'intérêt du commerce, les marchée peuvent vous filer sous le nez si vous ne vous pressez pas un peu pour arriver avant le concurrent. Les vaisseaux ne se déplacent pas vraiment originalement mais en combats vous aurez du fil surtout si vous êtes en sous nombre et se sera souvent le cas.

J'ai donc eu une très bonne impression de ce jeu qui m'a tenu haleine pas mal de temps, vous ne serez pas déçu si vous aimez gérer un empire commercial car sachez tout de même que X3 s'axe plus sur la simulation que sur le combats pur.



Graphismes 17/20 : Soignés mais parfois un peu trop brouillon, sur les screenshots le jeu parait net mais il est un peu plus flou dans la réalité, peut etre du à mon matériel.

Durée de vie 19/20 : Pour si peu que vous passiez le cap de la compréhension des principales fonction, X3 vous fera sans doute passer des nuits blanches.

Gameplay 15/20 : Pas vraiment le pied au niveau combat, le jeu se rattrape grandement par son commerce aussi varié que complexe.

Bande son 16/20 : De très belles musiques composée par les même auteur que celles de X2, chaque secteur à son ambiance visuelle et sonore.



Note finale : 16/20 : Un jeu qui n'a pas fait parler de lui et c'est souvent ceux là qui nous offrent le plus de surprises

N'hésitez pas à réagir sur notre Forum





RAPTOR_1989




Page Suivante (2/5) Page Suivante


Lire les articles précedents

Contacts - Recrutement - Signaler un contenu illégal - À propos de Camarades-PC
Copyright © Camarades-PC 2005 - 2011. Tous droits réservés. Dossier CNIL : 1168688.
PHP-Nuke Copyright © by Francisco Burzi.

page générée en 0.02 secondes suisses